Créer un site internet

Presse populaire et propagande

Presse populaire et propagande

En temps de guerre la propagande ou encore le bourrage de crâne fonctionne à plein pour entretenir,sinon le moral des troupes, l'illusion que tout se passe au mieux des intérêts nationaux. Pendant la Grande Guerre, la presse française n'a pas fait exception que ce soit la presse quotidienne, l'hebdomadaire illustré comme le Miroir, Sur le vif ou la revue Patrie. Ici nous nous intéresserons à la revue Je sais tout qui créée en 1905 dut interrompre pour cause de mobilisation et de restriction sur le papier sa parution d'août 1914 au début de 1915. Lorsqu'il reparaît, ce mensuel qui se voulait une encyclopédie illustrée donnera à plein dans le patriotisme. Ainsi le numéro 121 de décembre 1915, présenté comme le carnet d'un sous-préfet à l'arrière traite du recrutement de nos troupes (à cette occasion on apprend que la laideur physique pouvait entraîner la réforme!), des camps d'internements des civils allemands et autrichiens en France, des réfugiés. Avec dans chaque article la glorification des valeurs nationales et l'abaissement de l'ennemi au rang de barbare et d'individus sans honneur!

Voici le 1er article de ce numéro 121, les autres suivront!

 

Photos S. Pinard, tous droits réservés.

 

 

 

1 copier 31

LE RECRUTEMENT DES SOLDATS2 copier 293 copier 304 copier 305 copier 286 copier 287 copier 288 copier 279 copier 2610 copier 2911 copier 2612 copier 2813 copier 27

 

 

LES AUSTRO-ALLEMANDS DANS LES CAMPS DE CONCENTRATION

Le terme de camp de concentration s'entend ici par camp de regroupement des ressortissants des nations ennemies.

14 copier 2915 copier 2616 copier 2917 copier 3018 copier 2819 copier 2620 copier 2621 copier 2722 copier 2723 copier 27

 

"NE JAMAIS OUBLIER, TOUJOURS SE SOUVENIR"

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site