L'oncle Gabriel

L'oncle Gabriel

L'oncle Gabriel a fini par rentrer chez lui ... En 2016, à l'occasion des travaux sur le tracé d'un gazoduc, le squelette d'un poilu fut mis à jour, recroquevillé au fond d'une tranchée qui pendant 100 ans lui servit de sépulture. Il est tombé là, dans la Somme, entre Maucourt et Chilly, le 4 septembre 1916 fauché par les balles d'une mitrailleuse allemande. Gabriel Aymard était né le 29 février 1888 à Pont du Château. Soucieux de servir autrui, il avait rejoint Paris pour s'y engager chez les sapeurs pompiers de 1909 à 1911. Le 3 août 1914 il est mobilisé comme sapeur pompier avant d'être affecté en 1916 au 1er Génie. En septembre 1916, lors des combats pour la capture de Chilly tenu par les Allemands, le 1er Génie est en charge de la préparation défensive des positions françaises de Maucourt. Le 4 septembre nos troupes montent à l'assaut, bousculent l'ennemi et s'imposent au prix de pertes sévères. C'est ce jout que Gabriel va disparaître ... Disparaître mais ne pas être oublié. Ce 14 septembre 2019, un hommage lui était rendu à Chilly. Vêtu de mon uniforme de drap de laine, bleu horizon, j'ai vu s'avancer vers moi une dame particulièrement émue venant s'enquérir de l'inconfort de cet uniforme avant de me dire que c'était donc ainsi vêtu que l'oncle Gabriel avait été tué. Il s'agissait de sa nièce qui m'expliqua qu'après la guerre la famille avait vécu avec le souvenir très vivace de cet oncle mort sans descendance directe et dont la photo attachée au-dessus du lit de son frère faisait l'admiration de tous, photo que l'on regardait sans avoir le droit d'y toucher. Elle me dit aussi combien, la famille fut bouleversée lorsque le maire de Pont du Château vint leur que Gabriel avait été retrouvé. Identifié formellement grâce à sa plaque matricule, il ne restait plus qu'à organiser son retour au pays. Le 17 mars 2017, il fut procédé à son inhumation chez lui, auprès des siens dans le cimetière communal. Contrairement au poème de Dorgelès, Gabriel ne mourra pas une deuxième fois, les siens ne l'ont jamais oublié. Ce 14 septembre 2019, en inaugurant cette stèle portant le souvenir de l'oncle Gabriel, les Samariens font leur le souvenir de cet homme de 28 ans tombé si loin de chez lui, et qui pendant 100 ans a dormi en notre terre avant de pouvoir rentrer chez lui.

 

 

Toutes photos 14-18 en Somme.

 

 

 

1 73

2 693 724 705 676 667 678 689 6610 6511 6012 6213 6314 6315 5816 5617 5618 5619 5620 5021 54

En compagnie de la nièce et des enveux de Gabriel.

22 4923 4924 4125 3926 4527 4228 4330 37

 

 

14-18 en Somme remercie

le comité du Souvenir Français de Rosières,

messieurs G Thiery et J. Troba, 

monsieur S. Demilly, député de la circonscription,

les communes et élus de Chilly, Maucourt et Pont du Château,

le public venu assister aux cérémonies

et bien sûr ses membres présents: Maelys, Alex D., Antoine, Damien, Gabin, Gaétan, Guillaume, Maxence et Sylvain.

 

 

"NE JAMAIS OUBLIER, TOUJOURS SE SOUVENIR".