commémoration de la bataille de Loos en Gohelle, 09/05/2015

Bataille de Loos en Gohelle

Le 9 mai 1915 commençait la 1ere bataille de Loos en Gohelle. Lancée par les Français et menée comme une diversion devant masquer une attaque plus conséquente sur les positions de Notre dame de Lorette, elle se solda par un échec sanglant et au terme de trois jours acharnés de combat les Français échouèrent à percer les lignes ennemies solidement installées depuis l'occupation en 1914 de la ville de Loos qui ne sera libérée par les Britanniques qu'en septembre 1915 même si les Allemands parvinrent à s'accrocher à la côte 70.

Ce 09 mai 2015, l'association "Sur les traces de la Grande Guerre" et son dynamique président Monsieur Alfred Duparcq ont procédé à l'inauguration d'une stèle rappelant le sacrifice des 3713 Français de la 17 DI tombés durant cette bataille. A cette occasion et à l'initiative de notre vice-président Monsieur J. Straba une petite délégation de notre association a pu prendre part à cette cérémonie.

 

Toutes photos 14-18 en Somme, tous droits réservés.

 

Inauguration de la stèle.

2 copier 27

 

3 copier 27

4 copier 285 copier 266 copier 26

7 copier 258 copier 259 copier 24En compagnie des descendants du soldat Bazin tombé lors de ces combats.

10bis copier

 

65 copier 5

Monsieur Duparcq présentant les lieux de l'attaque et son déroulement.

 

 

66 copier 5

 

 

 

Le musée A de Villedieu, géré par l'association "Sur les traces de la Grande Guerre", présente essentiellement des pièces de fouille issues de ce champ de bataille.

 67 copier 5

68 copier 569 copier 4

 

70 copier 5

71 copier 5

72 copier 3

73 copier 3

 

 

 

Autour de Loos, un chemin de mémoire ...

1 copier 2910 copier 26

 

11 copier 24

12 copier 25

13 copier 25

14 copier 26

15 copier 25

Français, Allemand, Anglais, réconciliés dans la paix d'une nécropole.

16 copier 27

17 copier 27

18 copier 25

20 copier 24

22 copier 25

23 copier 24

21 copier 25

 

49 copier 14

50 copier 14

Dud corner cemetery, ainsi baptisé en raison des nombreux obus non explosés, duds en anglais, se trouvant sur le site lors de la création de ce cimetière, qui rend hommage aux 20 000 disparus britanniques des batailles de Loos.

25 copier 24

26 copier 24

27 copier 23

24 copier 25

28 copier 22

29 copier 19

30 copier 22

31 copier 19

32 copier 19

33 copier 20

34 copier 18

35 copier 18

36 copier 18

37 copier 18

38 copier 19

39 copier 21

40 copier 20

41 copier 20

42 copier 16

43 copier 17

44 copier 17

45 copier 15

46 copier 15

D'abord porté disparu, John Kipling, fils de R. Kipling, sera initialement honoré au Dud Corner Cemetery.

47 copier 14

48 copier 14

 

C'est au Sainte-Marie cemetery que repose aujourd'hui John Kipling tué le 27/09/1915 lors de l'assaut sur la position allemande du Chalk Pitt. Meurtri par la mort d'un fils qu'il avait poussé à s'engager, R. Kipling chercha jusqu'à sa mort la dépouille de son fils, c'est à lui que l'on doit la célébre épitaphe "known unto God" portée sur les sépultures des soldats restés inconnus. Ce n'est qu'en 1991, que le lieutenant Kipling fut "localisé" au Sainte-Marie cemetery.

53 copier 12

52 copier 13

51 copier 13

 

Le Ninth Avenue cemetery, à Haisnes, aujourd'hui en travaux, est un des rares cimetières britanniques à comporter une tombe collective.

57 copier 8

54 copier 9

56 copier 9

 

58 copier 9

59 copier 8

60 copier 7

61 copier 7

62 copier 6

 

63 copier 6

 

 

Amandine, notre sympathique chauffeur qui nous a transporté et supporté !

64 copier 6

 

 

14-18 en Somme remercie

Messieurs Duparcq et Delattre de leur sympathique accueil,

"sur les traces de la Grande Guerre" pour son beau travail de mémoire,

la population de Loos qui s'est associée à cette manifestation, 

Amandine, Clément, Julien, Sam et Sylvain.

 

"NE JAMAIS OUBLIER, TOUJOURS SE SOUVENIR"

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site